Skip Navigation Links.
À propos de la direction de la Formation professionnelle (DFP)
Dernière mise à jour : 29 août 2012

Mission

La DFP a pour mission de définir, proposer et mettre en œuvre des méthodes de formation, et de livrer des produits de formation sur différents supports de façon à permettre aux médecins omnipraticiens de maintenir et d’améliorer leurs compétences médicales et professionnelles.

 

Bienvenue chez vous! 

Mandat

Sous l'autorité du président-directeur général, cette direction s'intéresse de façon non limitative à la formation professionnelle (syndicale et autre), à la formation médicale sous toutes ses formes, notamment par la production du Médecin du Québec et par la diffusion de matériel éducatif via Internet, enfin à certains dossiers de négociation.


Formation médicale

La direction, avec l'aide - selon le cas - du Comité de formation et de son sous-comité de la recherche, du Comité de rédaction scientifique et du rédacteur en chef, veille plus spécifiquement à :
 

  • promouvoir la formation médicale continue comme une activité essentielle de tout médecin omnipraticien et faciliter, de la sorte, le maintien et le développement de leurs compétences ;
  • élaborer des politiques traitant, d'une part, de la formation qui précède la délivrance du permis d'exercer et, d'autre part, de la formation médicale continue offerte aux médecins omnipraticiens, de façon à améliorer l'accès à l'une et à l'autre et leur propre qualité ;
  • encourager les médecins omnipraticiens en exercice à participer activement à l'élaboration et à la réalisation des programmes de formation qui leur sont destinés pour rendre ces derniers plus pertinents et plus efficaces ;
  • soutenir l'apprentissage autogéré des médecins omnipraticiens par tous les moyens audio-scripto-visuels disponibles (publication du Médecin du Québec et de sa section de formation continue, de modules d'autoformation, de monographies, de précis médicaux, et accès au réseau Internet) ;
  • réaliser à l'échelle provinciale des programmes éducatifs, conçus par et pour les médecins omnipraticiens, qui répondent aux critères les plus élevés de l'approche méthodique ;
  • réaliser des ateliers de formation spécifique pour remplir les rôles d'animateur, de directeur scientifique, de responsable de thème pour le Médecin du Québec et d'auteur d'un module d'autoformation ;
  • planifier et coordonner des stages cliniques organisés par et pour des médecins omnipraticiens ;
  • garantir le respect du code d'éthique de la FMOQ et du Conseil d'éducation médicale continue du Québec, eu égard à la participation financière de l'industrie pharmaceutique dans ce domaine ;
  • valider la pertinence des programmes de formation soumis à cet examen, en fonction de critères rigoureux révisés périodiquement, et accorder des crédits de formation aux médecins omnipraticiens participants ;
  • vérifier systématiquement la qualité des résultats obtenus, l'efficacité des méthodes employées, et effectuer la rétroaction nécessaire ;
  • constituer pour chaque médecin omnipraticien représenté par la FMOQ un relevé annuel des activités éducatives auxquelles il a participé et produire divers autres rapports statistiques ;
  • fournir une aide technique et professionnelle aux associations régionales désireuses de réaliser des activités éducatives adaptées à leurs propres besoins ;
  • maintenir des communications avec les responsables de la formation continue des associations affiliées, partager avec eux des expériences, les informer des développements dans le domaine de la formation médicale continue et, au besoin, les initier à l'exercice de leurs rôles ;
  • promouvoir la recherche en médecine familiale, élaborer des activités d'initiation à la recherche, sélectionner des projets de recherche pertinents à l'omnipratique, les subventionner et soutenir les médecins omnipraticiens chercheurs ;
  • rendre disponibles les ressources d'un centre de documentation et adapter celles-ci le plus possible aux besoins de la formation professionnelle et médicale continue ;
  • assurer une représentation au sein de diverses instances (Conseil d'éducation médicale continue du Québec, Comité paritaire sur l'application des mesures de ressourcement, etc.) et auprès d'autres organismes voués à la formation médicale continue ;
  • distribuer différents formulaires et guides utiles (attestation de cours, grille d'analyse des critères de qualité d'une activité éducative, feuille de présence, etc.)

 

Haut de la page