Skip Navigation Links.

Depuis quelque temps, des théoriciens de notre système de santé semblent se transformer subitement en mauvais étudiants lorsque vient le temps d’analyser les raisons sous-jacentes aux difficultés d’accès aux soins de première ligne. Certains prennent cependant des raccourcis inexcusables qui méritent d’être dénoncés.

La FMOQ salue la nomination du Dr Gaétan Barrette comme ministre de la Santé et des Services sociaux et souhaite collaborer, comme elle l’a toujours fait, avec la nouvelle équipe gouvernementale en place pour améliorer l’accès aux soins, notamment en première ligne. Ayant fait de l’accès à un médecin de famille dans des délais acceptables pour tous les Québécois sa priorité absolue depuis plusieurs années, la Fédération entend poursuivre dans cette voie en incitant le gouvernement libéral dorénavant en place à poser les bons gestes pour améliorer cet accès aux soins requis au bon endroit et au bon moment. >>>

Au terme d’une campagne électorale qui n’a laissé personne indifférent, les Québécois ont élu un gouvernement libéral majoritaire. La FMOQ félicite M. Philippe Couillard, chef du PLQ et futur premier ministre et son équipe, et l’assure de sa collaboration dans tous les dossiers, particulièrement ceux qui touchent la santé.>>>
 
Les élections
25 mars 2014

Au moment d’écrire ces lignes, nous sommes en pleine campagne électorale. Et encore une fois, malgré tous les autres débats politiques, les partis n’auront pas fait l’économie de certains engagements en ce qui a trait à la réforme de notre système de santé, notamment à l’accès aux médecins de famille. Cela va évidemment de soi, car malgré tout le tapage publicitaire entourant d’autres enjeux, il ressort nettement, sondage après sondage, que la santé demeure la principale priorité des Québécois et que l’accès à des soins médicaux de première ligne reste la priorité sous-jacente numéro un de nos concitoyens.>>>

1 - 5 Suivant