UN NOUVEAU CADRE DE GESTION DES GMF MIEUX ADAPTÉ À LA RÉALITÉ

A new FMG management framework better suited to reality 

Visionnez la conférence de presse 

Québec, le 26 mai 2015 — CNW/Telbec – La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) dénonçait depuis un certain temps le cadre de gestion qui régissait les groupes de médecine de famille (GMF). Ce cadre rigide, mal adapté à la réalité démographique et territoriale du Québec, a fait en sorte qu’une multitude de GMF se retrouvaient dans une situation où il leur était impossible de respecter le cadre provincial. De plus, la course « politique » aux annonces de créations de GMF a fait en sorte que bon nombre de ces groupes ont été accrédités avec des promesses contractuelles d’obligations moindres que celles du cadre provincial. De plus, si on a beaucoup parlé dans les médias des obligations des médecins qui pratiquent en GMF, il a été peu question des obligations des établissements de santé, qui n’ont pas toujours été respectées, notamment sur le plan des prêts d’effectifs professionnels.


 « La FMOQ a toujours défendu, depuis le début des années 2000, l’idée que le modèle GMF était le modèle par excellence d’organisation des soins de première ligne à étendre et à promouvoir. On parle d’un bon modèle qui a généralement bien vieilli, mais qui a connu quelques ratés, et ce, principalement en raison d’un cadre de référence mal adapté à la réalité du terrain en 2015.  Il était donc temps de modifier et de moderniser ce cadre de manière à répondre plus adéquatement aux besoins de la population. Voilà pourquoi nous avons travaillé d’arrache-pied avec les représentants du ministère de la Santé au cours des derniers mois pour nous entendre sur la mise en place d’un nouveau de cadre de gestion.  Nous sommes fiers d’annoncer aujourd’hui que ces pourparlers furent fructueux », a déclaré le président de la FMOQ, le DrLouis Godin.


Un nouveau cadre de gestion des GMF verra donc le jour. Un cadre qui tiendra dorénavant compte de la spécificité du territoire québécois et dans lequel l’offre de services pourra être adaptée aux effectifs médicaux en place et aux besoins de la population. Différentes catégories de GMF, avec une modulation du financement et des objectifs spécifiques quant aux heures d’ouverture et au nombre de patients inscrits, verront le jour.  Les règles seront ainsi beaucoup plus claires pour tous et surtout plus équitables pour les médecins de famille travaillant en GMF.


 « Une majorité de médecins omnipraticiens qui font de la prise en charge et du suivi de clientèle le font aujourd’hui dans un GMF. Les médecins de famille adhèrent clairement au modèle clinique associé au GMF.  Douze ans après la création de ce modèle, nous tirons profit de l’expérience acquise et, forts des succès et des échecs du passé, nous avons défini un nouveau cadre de gestion mieux adapté à la réalité d’aujourd’hui.  Avec la mise en place de ce nouveau cadre qui témoigne de la volonté de la FMOQ et des autorités gouvernementales de travailler ensemble pour offrir toujours davantage de services aux Québécois, nous sommes convaincus que nous pourrons assurer la pérennité de ce modèle d’organisation de soins », a conclu le Dr Godin.

A new FMG management framework better suited to reality 


— 30 —


Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte 8800 membres. Sa mission consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet au www.fmoq.org
 

Source : Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

Jean-Pierre Dion, directeur des Communications, jpdion@fmoq.org 
Marie Ruel, conseillère aux Communications, mruel@fmoq.org
SVP, privilégier le courriel : presse@fmoq.org
Tél. : 514 878-1911514 878-1911 | sans frais : 1 800 361-84991 800 361-8499 FREE | ligne média : 514 878-9160514 878-9160