À la recherche de vos belles histoires
Campagne Prendre soin de vous, phase II

La Fédération travaille actuellement à une nouvelle campagne médiatique qui prendra la forme de programmes courts d’une minute, et qui sera diffusée du 30 janvier à la mi-mars 2017 sur les ondes de TVA, Radio-Canada et Télé-Québec. On parle en quelque sorte d’une suite à la campagne Prendre soin de vous, diffusée l’hiver dernier. Pour cette phase II, nous souhaiterions cette fois-ci donner également dans quelques messages la parole à un médecin accompagné de son patient ou de sa patiente.  Tout en exposant le travail individuel de médecins qui améliorent à leur façon l’accès et l’efficacité des soins, nous voudrions aussi témoigner d’un épisode de soins particulier, d’une relation privilégiée ou encore simplement d’une histoire qui finit bien.  Voici des exemples hypothétiques de sujets :

  • Un patient qui a pris sa santé en main (activité physique, alimentation, fin du tabac) suite aux recommandations de son médecin.
  • Accouchement d’une patiente par un médecin qui avait déjà mis cette dernière au monde.
  • Suivi multigénérationnel d’une même famille.
  • Suivi d’un patient en fin de vie et accompagnement de la famille.
  • Accompagnement d’un patient dans un épisode de soin plus dramatique (ex: infarctus, AVC, cancer, grossesse à risque).
  • Mise sur pied d’une accessibilité accrue qui met en relief la disponibilité du médecin (courriels, accès adapté, échange téléphonique).
  • Médecin impliqué dans sa communauté d’une manière particulière.
  • Façon de faire innovatrice pour améliorer l‘accès ou pour offrir de meilleurs soins.
  • Complicité médecin enseignant vs médecin résident ou étudiant en médecine
  • Accompagnement apprécié et efficace d’un ou de plusieurs patients dans les méandres du réseau de la santé.

Nous cherchons simplement à présenter aux Québécois des histoires qui meublent le quotidien des médecins de famille et qui témoignent de leur engagement.  Alors, si vous avez une belle histoire à raconter, impliquant ou non un patient, faites-nous signe le plus rapidement possible en nous écrivant à presse@fmoq.org. N’hésitez pas non plus à communiquer avec nous si vous avez des questions. Enfin, sachez que l’investissement en temps sera limité (deux demi-journées probablement) et que nous travaillons avec une équipe de production formidable, expérimentée et d’une gentillesse à toute épreuve!

Salutations,

Jean-Pierre Dion
Directeur des communications, FMOQ