LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À LA PLANIFICATION ET LA PRESTATION DE SERVICES COMPLETS EN SANTÉ MENTALE POUR LES AÎNÉS CANADIENS

Un tel système est en effet plus susceptible de pouvoir répondre aux besoins variés des personnes âgées, d’être plus efficace et de réduire tant les lacunes que les chevauchements sur le plan des services.

Ce document porte uniquement sur les services destinés aux personnes de 65 ans et plus, même si certains adultes de 50 à 65 ans peuvent également bénéficier de l’expertise des services de gérontopsychiatrie en raison d’un vieillissement prématuré dû à des problèmes de santé complexes, multiples et chroniques (comme c’est le cas chez les personnes ayant connu des épisodes d’itinérance), ou de l’apparition précoce de la maladie d’Alzheimer (avec certaines maladies neurologiques ou troubles du développement intellectuel). Étant donnés les besoins particuliers de ces groupes d’adultes, et le fait que le système de prestation de services actuellement offert ou prévu pour les aînés ne peut répondre adéquatement à ces besoins, nous espérons que les planificateurs de services prévoirons aussi des services appropriés pour ces adultes qui vieillissent prématurément.

D’autre part, même si les présentes lignes directrices peuvent servir de ressource aux pourvoyeurs de services souhaitant innover dans leur pratique personnelle ou s’engager dans la transformation du système de santé, elles ne constituent pas un guide de soins cliniques. Quant aux recommandations formulées, elles sont conformes aux normes d’Agrément Canada en matière de santé mentale.

Par ailleurs, le modèle détaillé et intégré proposé ici vise à répondre aux besoins des aînés ayant un problème de santé mentale ainsi qu’à ceux qui sont à risque d’en développer un. Dans ce document, les maladies mentales incluent la maladie d’Alzheimer et les autres démences associées au vieillissement, les maladies mentales graves et persistantes aggravées par le vieillissement ainsi que les maladies mentales qui apparaissent pour la première fois après l’âge de 65 ans. 


Les lignes directrices ont été conçues pour appuyer l’élaboration de la Stratégie en matière de santé mentale de la Commission de la santé mentale du Canada et sont en harmonie avec les objectifs de cette dernière afin que tous les Canadiens puissent atteindre le meilleur état de santé mentale et de bien-être possible. Voici ces objectifs tels qu’ils sont décrits dans le document Vers le rétablissement et le bien-être : Cadre pour une stratégie en matière de santé mentale au Canada publié en 2009 :

  • Les personnes de tout âge vivant avec des troubles mentaux ou une maladie mentale sont activement engagées et appuyées dans leur processus de rétablissement et d’atteinte du bien-être.
  • La promotion de la santé mentale est favorisée et les troubles mentaux ainsi que les maladies mentales sont évités lorsque c’est possible.
  • Le système de santé mentale répond aux besoins variés de toutes les personnes qui vivent au Canada.
  • Le rôle des familles dans la promotion du bien-être et la prestation de soins est reconnu, et leurs besoins sont pris en compte.
  • Les personnes ont un accès équitable et opportun à des programmes, des services, des traitements et des formes de soutien appropriés, efficaces et véritablement intégrés qui tiennent compte de leurs besoins.
  • Les mesures prises sont fondées sur diverses sources de connaissances et de données probantes, les résultats sont mesurés et la recherche progresse.
  • Les personnes vivant avec des troubles mentaux ou une maladie mentale sont entièrement intégrées à titre de membres de la société.


Ces objectifs ont été établis par l’entremise d’une vaste consultation menée auprès de Canadiens ayant un vécu de la maladie mentale, de leurs familles et de leurs aidants ainsi que de pourvoyeurs de services et de planificateurs.

Lignes directrices relatives à la planification et la prestation de services complets en santé mentale pour les aînés canadiens
 

Source : Commission de la santé mentale du Canada