AU COEUR DES LIPIDES II

Chez qui doit-on effectuer un dépistage de la dyslipidémie? Évalue-t-on le risque cardiovasculaire de la même façon chez l’homme, chez la femme, chez le patient diabétique ou chez celui atteint du syndrome métabolique? Existe-t-il des conditions particulières où le dosage de la hs-CRP est indiqué pour faciliter la stratification du risque cardiovasculaire? Y a-t-il encore place pour de saines habitudes alimentaires dans le traitement d’un patient dont le risque est léger,modéré ou élevé? 

En octobre 2009, le Canadian Journal of Cardiology publiait les nouvelles lignes directrices canadiennes sur le diagnostic et le traitement des dyslipidémies et la prévention cardiovasculaire. Plus de 800 médecins québécois ont assisté à la conférence « Au coeur des lipides 2009 ». Par la suite, ils ont exprimé des besoins de formation supplémentaires. Afin de répondre à toutes ces questions et préoccupations, la direction de la Formation professionnelle de la FMOQ a conçu un cours qui vous permettra d’intégrer les recommandations dans votre pratique clinique.

Format : conférence interactive en petits groupes (de 10 à 15 personnes)



Objectifs d’apprentissage


À la fin de cette conférence, le participant pourra :

  • utiliser à bon escient les examens paracliniques afin de stratifier le risque cardiovasculaire chez la femme, le patient atteint du syndrome métabolique et la personne âgée ;
  •  évaluer les conséquences cliniques d’un faible taux de cholestérol HDL ;
  • évaluer le risque cardiovasculaire et viser l’atteinte des cibles thérapeutiques chez ses patients, en particulier ceux dont le risque est « modéré » ;
  • préciser le rôle de la hs-CRP dans la stratification du risque cardiovasculaire selon les lignes directrices canadiennes 2009 sur le diagnostic et le traitement des dyslipidémies et sur la prévention cardiovasculaire ;
  • discuter des données probantes appuyant ou non la prescription de statines chez la personne âgée ;
  • assurer la prise en charge des patients intolérants aux statines.

Durée : de une à deux heures



Début de la formation : novembre 2010


Validation et crédits : La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, organisme agréé en formation continue par le Collège des médecins du Québec, reconnaît une ou deux heures de crédits de catégorie 1 aux participants à cette activité, pour peu que le code d’éthique du Conseil québécois de développement professionnel continu des médecins (CQDPCM) soit respecté.

Site Internet : www.cemcq.qc.ca

Équipe de conception

  • Dr Robert Dufour, omnipraticien, Institut de recherches cliniques de Montréal
  • Dr Jean Grégoire, cardiologue, Institut de Cardiologie de Montréal
  • Dr Claude Guimond, omnipraticien et directeur adjoint de la Formation professionnelle à la FMOQ
  • Dre Hélène Laporte, omnipraticienne, Clinique médicale Lanaudière, Joliette
  • Dr Michel Turgeon, omnipraticien, Centre médical Sainte-Foy, Québec

Collaboratrice

Mme Jacynthe Bouchard, chef – Éducation professionnelle, AstraZeneca Canada inc.

Renseignements :
Direction de la Formation professionnelle de la FMOQ. 514 878-1911 ou au 1 800 361-8499, dfp@fmoq.org