Au coeur du cortex : Susciter une réflexion critique sur le TDAH chez l’adulte

Format : Conférence interactive

Durée : 1 à 3 heures selon le nombre de cas présentés

Début de la formation : Avril 2016

Validation et crédit : 1 à 3 heures de crédits de catégorie 1

Objectifs d'apprentissage :

  • À  la fin de ce programme, les participants seront en mesure :
  • d’expliquer  l’atteinte fonctionnelle et les répercussions à long terme sur la qualité de  vie et le fonctionnement qui sont associés au TDAH chez les adultes;
  • d’utiliser  les outils de dépistage et de diagnostic du TDAH chez les adultes pouvant  présenter un large éventail de profils symptomatiques;
  • de  choisir les stratégies pharmacologiques et non-pharmacologiques appropriées  pour la prise en charge du TDAH chez l’adulte, conformément aux lignes  directrices canadiennes;
  • d’évaluer  les réponses à long terme à la pharmacothérapie et gérer les effets  secondaires.

Cas n° 1 :  Michelle
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure :

  • de  reconnaître les symptômes, l’atteinte fonctionnelle et les stratégies de  compensation chez les adultes n’ayant pas reçu un diagnostic de TDAH;
  • d’utiliser  les outils disponibles pour le dépistage et le diagnostic du TDAH chez l’adulte;
  • de  recourir aux critères du DSM-5 pour diagnostiquer le TDAH chez leurs patients  adultes.

Cas n° 2 : Julie
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure :

  • de  reconnaître les facteurs contribuant à l’atteinte fonctionnelle chez les  adultes présentant un TDAH non diagnostiqué;  
  • de  dépister les autres troubles associés lors du   chevauchement de symptômes de TDAH, des troubles de l’humeur et des  troubles de l’anxiété chez les patients adultes présentant des signes de TDAH;
  • de  décrire le rôle des outils (p. ex., MDQ, PHQ-9, GAD-7) destinés au dépistage  des troubles associés chez les patients souffrant de TDAH.

Cas n° 3 : Nicolas
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure :

  • d’évaluer  les adultes s’étant « auto-diagnostiqués » avec un  TDAH, et de fournir une psychoéducation  appropriée;  
  • d’identifier  des éléments supplémentaires pouvant appuyer le diagnostic de TDAH, comme  l’historique des symptômes et les renseignements additionnels;
  • de  décrire les problèmes de prise en charge chez les adultes souffrant de TDAH qui  présentent un trouble d’abus de substances (TAS) associé.

Cas n° 4 : Georges
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure :

  • de  déterminer l’impact fonctionnel d’un symptôme précis de TDAH sur la démarche  thérapeutique de choix;
  • de  décrire le fonctionnement exécutif et les techniques d’évaluation appropriées  pour les adultes souffrant de TDAH;
  • de  reconnaître les interactions médicamenteuses et les effets cardiovasculaires  possibles des médicaments pour le TDAH;  
  • de  recourir aux démarches non pharmacologiques appropriées pour traiter le TDAH  chez l’adulte.

Cas n° 5 : Kim
  À la fin de ce  programme, les participants devraient être en mesure :

  • de  décrire la prévalence, le chevauchement de symptômes et les considérations  thérapeutiques pour les adultes souffrant de TDAH et d’un trouble dépressif  majeur (TDM) concomitant;
  • de  décrire la prévalence et les considérations thérapeutiques pour les adultes  souffrant de TDAH et de trouble bipolaire concomitant;
  • de  discuter de l’impact du TDAH sur la vie professionnelle et du rôle des  accommodements professionnels chez les adultes souffrant de TDAH.

Cas n° 6 : Isabelle
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure :

  • de  fixer des attentes réalistes relatives à la pharmacothérapie de première ligne  chez les adultes souffrant de TDAH;
  • de  déterminer les causes potentielles d’une réponse sous-optimale au traitement de  première ligne;
  • d’utiliser  les recommandations des lignes directrices pour faciliter le changement des  médicaments de première ligne chez les adultes souffrant de TDAH.

Cas n° 7 : Thomas
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure :

  • d’évaluer  l’utilité des médicaments pour le TDAH dans l’amélioration des fonctions  exécutives chez les adultes souffrant de TDAH;
  • de  reconnaître le moment propice pour optimiser la posologie ou changer de  médicament  chez les patients qui  obtiennent une réponse sous-optimale au traitement ou qui éprouvent des effets  indésirables difficiles à tolérer;
  • de  recourir aux traitements d’appoint ou aux psychothérapies pour maîtriser les  symptômes résiduels.

Cas n° 8 : Alex
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure de :

  • reconnaître  les taux élevés de troubles associés (comorbidités) chez les adultes souffrant  de TDAH;
  • décrire  les défis et les considérations thérapeutiques dans la prise en charge du TDAH  et du trouble d’abus de substances (TAS) associé;
  • choisir  la pharmacothérapie de première intention appropriée et d’en gérer les effets indésirables secondaires dans le traitement des adultes souffrant de TDAH.

Cas n° 9 : Samuel
  À la fin de ce programme, les participants devraient être en  mesure de :

  • reconnaître  les taux élevés de troubles associés (comorbidités) et d’utiliser les outils  appropriés pour dépister ces troubles chez les patients souffrant de TDAH;
  • décrire  la prévalence et les considérations thérapeutiques pour les adultes souffrant  de TDAH et de trouble bipolaire concomitant;
  • décrire  la prévalence et les considérations thérapeutiques pour les adultes souffrant  de TDAH et de troubles d’abus de substances (TAS) associés.

Cas n° 10 : Philippe
  À la fin de ce  programme, les participants devraient être en mesure de :

  • distinguer les symptômes résiduels du TDAH  de ceux des troubles concomitants chez les patients souffrant de TDAH  réfractaire au traitement;  
  • décrire la prévalence, le chevauchement de  symptômes et les considérations thérapeutiques pour les adultes souffrant de  TDAH et de trouble dépressif majeur (TDM) concomitant;  
  • discuter des considérations thérapeutiques  chez les patients souffrant de TDAH et de trouble d’abus de substances (TAS)  concomitant.

Cas n° 11 : Marie
  À la fin de ce  programme, les participants devraient être en mesure :

  • d’examiner la possibilité d’un TDAH non  diagnostiqué chez les adultes ayant reçu un diagnostic de trouble de l’humeur;
  • de décrire la prévalence et les considérations  thérapeutiques pour les adultes souffrant d’un TDAH et d’un trouble bipolaire  concomitant;
  • de discuter de la prévalence, du  chevauchement de symptômes et des considérations thérapeutiques pour les  adultes souffrant d’un TDAH et d’un trouble concomittant de la personnalité  limite.

Modèle de formulaire d'invitation validé

Comité scientifique :

Ghalib  Ahmed, MD
Denis  Audet, MD
Sarah  Cook, MD
Serge  Lessard, MD, FRCPC  
David  Wagman, MD

Renseignements :
Direction de la Formation professionnelle de la FMOQ. 514 878-1911 ou au 1 800 361-8499, dfp@fmoq.org