Enjeux cliniques 2017 : la prise en charge individualisée de la FA et de la TEV

Format : Conférence interactive

Durée : 1 à 3 heures

Début de la formation : Janvier 2017

Validation et crédit : 1 à 3 heures de crédits de catégorie 1

Objectifs d'apprentissage :

Présentation sur la prévention des AVC en fibrillation auriculaire :
À la fin de cette séance externe de validation, les participants devraient pouvoir :

  • Sélectionner des options de traitement à partir des guides de pratique canadiens et des données probantes afin de prévenir les AVC chez les patients atteints de FA non valvulaire ;
  • évaluer et gérer efficacement le risque d’hémorragie chez les patients en période périopératoire et ayant des antécédents d’hémorragie digestive ;
  • choisir un traitement anti-thrombotique approprié chez les patients ayant subi une intervention neurochirurgicale, présentant une fonction rénale instable ou souffrant d’un syndrome coronarien aigu (SCA) ou d’une coronaropathie stable.

 

Cas 1: Ajustement posologique des AOD en période péri-opératoire ( 30 min)

À la fin de cette activité, le participant sera en mesure de :

  • Évaluer et stratifier le risque hémorragique chez les patients atteints de FA subissant différentes interventions pour guider le traitement ;
  • Examiner les défis que posent la gestion et l’arrêt/la réinstauration des AOD pour une intervention et bien connaître les recommandations actuelles;
  • Appliquer les meilleures données probantes et lignes directrices pour la gestion des AOD en périodes préopératoire, péri-opératoire et postopératoire.

Cas 2: FA avec complications digestives (20 min)

À la fin de cette activité, le participant sera en mesure de :

  • Appliquer les meilleures connaissances factuelles et lignes directrices dans la prise en charge des patients atteints de FA et présentant une hémorragie digestive ;
  • Évaluer à quel moment il est sûr de réinstaurer l’anticoagulation orale chez les patients atteints de FA et présentant une hémorragie digestive ;
  • Évaluer et différencier les données relatives aux AOD sur le risque d’hémorragie digestive chez les patients atteints de FA ;
  • Évaluer le rôle potentiel des IPP pour réduire le risque d’hémorragie digestive ;
  • Déterminer les contextes cliniques dans lesquels les bienfaits de l’ajout d’AAS à un AOD ou à la warfarine l’emportent sur le risque hémorragique accru.

Cas 3: Patient ayant subi un AVC (20 min)

À la fin de cette activité, le participant sera en mesure de :

  • Discuter de l’importance de diagnostiquer une FA subclinique chez les patients ayant subi un AVC et des stratégies d’anticoagulation pour prévenir une récidive de l’AVC ;
  • Énumérer les facteurs cliniques observés dans les études et les lignes directrices qui peuvent influencer le choix d’un anticoagulant oral dans la prévention secondaire de l’AVC.

Cas 4: Détérioration de la fonction rénale dans le monde réel (20 min)

À la fin de cette activité, le participant sera en mesure de :

  • Expliquer le rôle des anticoagulants oraux directs (AOD) chez les patients atteints de néphropathie chronique (NC) ;
  • Examiner les défis cliniques présentés par les patients qui présentent une détérioration de leur fonction rénale et passent d’un AOD à la warfarine ;
  • Décrire les différences,  les avantages et les limites des formules utilisées pour l’estimation de la fonction rénale : taux de filtration glomérulaire estimé (TFGe) et clairance de la créatinine (CrCl).

Cas 5: ICP-SCA (30 min)

À la fin de cette activité, le participant sera en mesure de  :

  • Choisir une stratégie de traitement antiplaquettaire ou par un ACO, afin d’optimiser la prévention des AVC et des risques hémorragiques chez les patients atteints de :

- FA et de coronaropathie stable
- FA et d’un SCA récent 
- FA et ayant subi une ICP ;

  • Déterminer la durée des stratégies thérapeutiques associant AOD et agent antiplaquettaire ;
  • Discuter des études les études cliniques en cours (Re-DUAL, PIONEER, AUGUSTUS) utilisant des AOD et les nouveaux agents antiplaquettaires antagonistes du P2Y12 dans diverses combinaisons.

Cas 7 - Prévention de l’accident vasculaire cérébral associé à la FA chez les sujets âgés

  • Reconnaître que la FA, l’accident vasculaire cérébral et le risque d’hémorragie majeure sont accrus chez les sujets âgés ;
  • Comparer, chez les patients atteints de FA, les bénéfices des AOD chez les sujets âgés et les patients plus jeunes et préciser chez l’âgé le risque d’hémorragie majeure des AOD à celui de la warfarine ;
  • Expliquer l’importance du suivi et d’une surveillance étroite de la fonction rénale chez les patients âgés sous AOD;
  • Intégrer les valeurs individuelles et les préférences des patients âgés atteints de FA dans la prise de décision partagée sur l’anticoagulation.

Cas 8 -  La médecine de précision appliquée aux NOAC

  • Individualiser le traitement anticoagulant chez les patients atteints de FA de plus en plus âgés qui présentent de multiples comorbidités;
  • Gérer les AOD chez les patients atteints à différents degrés d’insuffisance rénale nécessitant divers examens invasifs et interventions chirurgicales.

Modèle d'invitation

Comité scientifique :

  • George Honos, M.D.

Président du programme, Enjeux Cliniques

  • Benjamin Bell, M.D.
  • Paul Dorian, M.D.
  • Jeffrey Habert, M.D.
  • Pierre Julien, M.D.
  • Sylvain Lanthier, M.D.
  • L. Brent Mitchell, M.D.
  • Daniel Ngui, M.D.
  • Daniel Paquette, M.D.
  • André Roussin, M.D.

Renseignements :
Direction de la Formation professionnelle de la FMOQ. 514 878-1911 ou au 1 800 361-8499, dfp@fmoq.org