PARLONS TESTOSTÉRONE ÉTUDE DE CAS SUR LA SANTÉ SEXUELLE DE L’HOMME

Format : Conférence interactive (napperon)

Durée : 1h pour la présentation de 2 cas
1.5 h pour la présentation des 3 cas

Début de la formation : juillet 2015

Validation et crédit : 1 heure de crédit de catégorie 1 (version où 2 cas sont présentés)
1.5 heure de crédit de catégorie 1 pour la présentation des 3 cas.

Objectifs d'apprentissage

Au terme de cette activité, le participant sera en mesure de :

Cas 1

  • démystifier le lien entre le diabète de type 2 et un faible taux de testostérone (également appelé le syndrome de déficit en testostérone ou hypogonadisme) ;
  • reconnaître les signes et les symptômes d’un faible taux de testostérone ;
  • interpréter les résultats de l’analyse du taux de testostérone ;
  • traiter adéquatement les patients qui présentent un faible taux de testostérone.

Cas 2

  • démystifier le lien entre la dysfonction érectile et un faible taux de testostérone
    (également appelé le syndrome de déficit en testostérone ou hypogonadisme) ;
  • reconnaître les signes et les symptômes d’un faible taux de testostérone ;
  • interpréter les résultats de l’analyse du taux de testostérone ;
  • traiter adéquatement les patients qui présentent un faible taux de testostérone.

Cas 3

  • reconnaître les signes et les symptômes d’un faible taux de testostérone (également appelé le syndrome de déficit en testostérone ou hypogonadisme) ;
  • interpréter les résultats de l’analyse du taux de testostérone ;
  • conseiller les patients quant aux bienfaits et aux risques possibles du traitement ;
  • traiter adéquatement les patients qui présentent un faible taux de testostérone.

Comité scientifique :

Daniel Gagnon, M.D., MA 
François Bénard, M.D., FRCSC 
Gerald Brock, M.D., FRCSC 
Jay Lee, M.D., FRCSC

Renseignements :
Direction de la Formation professionnelle de la FMOQ. 514 878-1911 ou au 1 800 361-8499, dfp@fmoq.org