PRÉVENTION PRIMAIRE EN SANTÉ CARDIOVASCULAIRE II

Un homme de 60 ans, sans symptômes, présente un risque cardiovasculaire calculé à 13 points ou 12 %, soit un risque modéré. Il refuse de prendre le traitement hypolipémiant que vous lui suggérez par crainte d'effets indésirables à long terme. D'autres examens ou épreuves de laboratoire pourraient-ils nous aider à pondérer le risque?

 
Validation par organisme agréé : FMOQ
Nom du partenaire : AstraZeneca Canada inc. 
Durée du programme : 1,5 heure de crédit de catégorie 1
Langue : français
Forme pédagogique : conférence interactive pour petits groupes (de 10 à 15 personnes) 
Date de parution : mars 2009
 

Équipe de conception

Dr Robert Dufour, omnipraticien, Institut de recherches cliniques de Montréal
Dr Jean Grégoire, cardiologue, Institut de cardiologie de Montréal
Dr Claude Guimond, omnipraticien, directeur adjoint à la Formation professionnelle, FMOQ
Dre Christyne Ricard, omnipraticienne, UMF, CLSC Bordeaux-Cartierville et Médicentre Chomedey, Laval
Dre Danielle Rouse, omnipraticienne, directrice de la Clinique de prévention de la maladie vasculaire et de lipides, Saint-Jérôme
 

Collaborateurs

Luc Carrier, chef, Éducation professionnelle, AstraZeneca Canada inc.
Josée Samson, chef, Éducation professionnelle, AstraZeneca Canada inc.
 

Objectifs 

Au terme de cette conférence, le participant pourra :
  • énumérer les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires ;
  • reconnaître l’importance de l’anamnèse et l’examen physique ;
  • évaluer le risque cardiovasculaire à la lumière de l’examen et des outils de calculs disponibles ;
  • prescrire des examens paracliniques en fonction de leurs indications, de leur spécificité, de leur sensibilité, de leur disponibilité et de leurs coûts ;
  • recommander les approches non pharmacologiques et pharmacologiques à la lumière des recommandations actuelles en prévention primaire.
 

Renseignements :
Direction de la Formation professionnelle de la FMOQ. 514 878-1911 ou au 1 800 361-8499, dfp@fmoq.org