Prise en charge de la douleur chronique non cancéreuse; série de cas cliniques

Format : Conférence interactive

Durée : 1 à 3 heures selon le nombre de cas présenté (possibilité de 8 cas)

Début de la formation :   novembre 2017

Validation et crédit :    1 à 3 heures de crédits de catégorie 1  

Objectifs d'apprentissage :

Aperçu de la prise en charge de la douleur :

À la fin de ce programme, les participants seront en mesure de faire ce qui suit :

  • Appliquer une stratégie complète d’évaluation de la douleur, notamment l’utilisation des outils appropriés
  • Passer en revue les options thérapeutiques non pharmacologiques et pharmacologiques pour la douleur chronique non cancéreuse (DCNC)
  • Mener un essai avec des opioïdes auprès de patients sélectionnés de façon appropriée, et souffrant de DCNC conformément aux lignes directrices canadiennes
  • Évaluer et surveiller les patients présentant des risques de toxicomanie, d’abus et de mésusage des opioïdes

Cas 1 : Thérèse
Évaluation de la douleur chez une femme de 52 ans ayant des antécédents de lombalgie

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Appliquer une stratégie reproductible d’évaluation de la douleur qui est réalisable dans un cabinet achalandé
  • Reconnaître les outils disponibles pour effectuer une évaluation efficace de la douleur
  • Établir une relation thérapeutique avec les patients souffrant d’une douleur complexe ou difficile à traiter en faisant appel à une approche globale

Cas 2 : Marcel
Évaluation de la douleur chez un homme de 82 ans présentant une déficience cognitive

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Définir une stratégie essentielle d’évaluation de la douleur pour la population présentant une déficience cognitive
  • Reconnaître les outils d’évaluation de la douleur pour cette population
  • Évaluer la douleur dans cette population de façon plus efficace

Cas 3 : Renée
Évaluation fonctionnelle chez une femme de 67 ans ayant des douleurs articulaires généralisées

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître le concept de la vie basée sur la fonctionnalité et non sur la douleur
  • Appliquer l’outil BPI et reconnaître son utilité
  • Démontrer les stratégies de communication utiles dans l’approche fonctionnelle de la douleur (approche SMART)

Cas 4 : Valérie
Évaluation fonctionnelle chez une femme de 74 ans souffrant de douleurs lombosacrées

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Utiliser trois objectifs (atténuer la douleur, réduire le risque au minimum et améliorer la capacité fonctionnelle) afin de déterminer la meilleure stratégie thérapeutique pour un patient souffrant de douleur chronique
  • Appliquer une approche centrée sur le patient pour fixer les objectifs, en favorisant l’auto-gestion, et en facilitant l’amélioration de la capacité fonctionnelle

Cas 5 : Linda
Stratégies thérapeutiques non opioïdes chez une femme de  54 ans atteinte de fibromyalgie

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Appliquer les meilleures pratiques pour la prise en charge de la douleur chronique non cancéreuse, notamment l’utilisation appropriée des options thérapeutiques non opioïdes
  • Explorer l’utilisation du cannabis pour la douleur de type fibromyalgie

Cas 6 : Éric
Traitement non pharmacologique chez un homme de 56 ans atteint d’arthrose

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Reconnaître le rôle de l’activité physique et de l’exercice dans la réadaptation fonctionnelle de la prise en charge de la douleur chronique
  • Effectuer la distinction entre le concept de douleur et aggravation d’une blessure et examiner les implications avant d'adopter un plan d'activité physique en présence de douleur chronique
  • Utiliser et fournir les outils en vue d’aider les patients dans l’auto-gestion pour instaurer et maintenir un programme d’activité physique comme traitement d’appoint de la douleur chronique 

Cas 7 : Pauline
Traitement opioïde chez une femme de 62 ans souffrant de douleurs chroniques au cou et au dos

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Décrire et appliquer une stratégie complète d’évaluation de la douleur
  • Utiliser les meilleures pratiques pour le traitement de la douleur chronique non cancéreuse, y compris le traitement opioïde

Cas 8 : Alain
Surveillance du traitement opioïde chez un homme de 56 ans souffrant de myélopathie et de douleur chronique

À la fin de cette étude de cas, les participants seront en mesure de :

  • Évaluer l’efficacité des opioïdes contre la douleur chronique non cancéreuse
  • Surveiller l’utilisation des opioïdes, la dose et la réponse au moyen des outils appropriés

Modèle d'invitation

Comité scientifique :
Dr Jeff Balon, Stittsville, Ottawa (Ontario)
Dr André Bélanger, Courcelette (Québec)
Dre Aline Boulanger, Montréal (Québec)
Dr Ken Chisholm, Halifax (Nouvelle-Écosse)
Dr Rob Hauptman, St-Albert (Edmonton) (Alberta)
Dr Roman Jovey, Mississauga (Ontario)
Dre Kelly Shinkaruk, Calgary (Alberta)
Dre Pam Squire, Vancouver (Colombie-Britannique)
Dr Sol Stern, Oakville (Ontario)

 

Renseignements : Direction de la Formation professionnelle de la FMOQ. 514 878-1911 ou au 1 800 361-8499  dfp@fmoq.org