26 octobre 2021

 
Fédération des médecins omnipraticiens du Québec
Message aux membres, le 26 octobre 2021
 
 
 
La FMOQ dans les médias
Publicité publiée le mardi 26 octobre 
 
En tant que médecins, il ne nous ne viendrait jamais à l’idée de mettre un diachylon sur une grande plaie ouverte. C’est pourtant ce que le gouvernement fait en brandissant l’imposition de mesures coercitives aux médecins de famille.
Une décision qui affecterait inévitablement la qualité des soins, alors que nous constatons l’impact négatif de mesures similaires appliquées à la profession infirmière.
Nous avons été de tous les combats au cours de la pandémie et serons toujours à la recherche de solutions concrètes et durables pour améliorer l’accès aux soins.
La prise en charge de patients et un meilleur accès aux soins passent par la collaboration, et non pas par la coercition.
 
Publicité publiée dans les quotidiens La Presse, Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec, Le Devoir, Le Soleil, The Gazette et sur notre page Facebook.
 
 
 
Discours inaugural et accès à un médecin de famille
La FMOQ répond et rectifie
ACCÉDER AUX ENTREVUES ET AUX ARTICLES
 
 
 
© 2021 Fédération des médecins omnipraticiens du Québec
2, Place Alexis Nihon, 20e étage, 3500, boul. De Maisonneuve O., bureau 2000, Westmount (Québec) H3Z 3C1  
Tél. : 514 878-1911 | Sans Frais : 1 800 361-8499 | info@fmoq.org