L’application de la lettre d’entente 269, qui prévoit entre autres les modalités de rémunération applicables en période de pandémie, est en vigueur jusqu’au 31 mars 2022.