Du nouveau ! l'intervention clinique

Février 2012

Il faut d’abord comprendre qu’il ne s’agit pas d’une mesure du renouvellement, mais plutôt d’une modification comme celles que la Fédération négocie régulièrement en cours d’entente pour tenir compte de l’évolution de la pratique. En l’occurrence,  certains changements législatifs concernant la réglementation de la psychothérapie, annoncés en début d’automne dernier, nous ont obligés à modifier le code existant pour la thérapie psychiatrique de soutien. Cette modification s’est d’ailleurs faite à coût nul. C’est la masse d’argent qui servait déjà à rémunérer la thérapie psychiatrique de soutien et les examens associés qui finance les nouveaux codes. Il n’y a aucun financement provenant du renouvellement.

Aucune mesure ne permettait auparavant de moduler la rémunération pour un service lorsque ce dernier prenait un temps plus important. La thérapie psychiatrique de soutien pouvait parfois jouer ce rôle, bien que les patients ne souffraient pas toujours d’une « maladie mentale » et qu’il existait de nombreuses contraintes inhérentes à la facturation d’examens associés à la thérapie. Ce nouveau code vient pallier ce besoin.

Les modalités sont relativement simples, le code offrant une possibilité d’être rémunéré en fonction du temps passé auprès d’un patient. La facturation d’une période supplémentaire n’exige pas de passer une période complète de 15 minutes avec le patient, du moins pas pour la dernière période. Et le médecin est libre de choisir entre la facturation d’examen et d’actes et la facturation de l’intervention clinique. Voyez l’article de la chronique « En fin… la facturation noir sur blanc » du Médecin du Québec de février pour plus de précisions.

La Fédération a convenu avec le MSSS de suivre l’utilisation de ce nouveau code. Advenant que le taux fixé pour l’intervention clinique s’avère insuffisant, les parties doivent y apporter les ajustements requis. Nous surveillerons donc attentivement l’adoption de ce nouveau code au cours des six à neuf prochains mois. N’hésitez pas à y avoir recours. Nous sommes convaincus que vous gagnerez à l’apprivoiser !