Prévention
L’intervention préventive relative aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)

Manuel de facturation RAMQ, section B-1-2

L’intervention préventive relative aux ITSS a pour objet la cueillette de renseignements permettant l’évaluation du niveau de risque d’ITSS chez une personne symptomatique ou asymptomatique et les actions spécifiques de nature préventive appropriées selon le niveau de risque décelé, dont :

  • le counselling pré-test,
  • l’évaluation des indications de dépistage et d’immunisation,
  • la détection d’ITSS par analyse de biologie médicale à des fins de dépistage et de diagnostic, le cas échéant.
  • l’interprétation des résultats des analyses et l’établissement du diagnostic,
  • la communication des résultats d’analyse,
  • la prescription du traitement approprié et l’intervention préventive visant la notification des partenaires,
  • le counselling post-test que les résultats soient positifs ou négatifs,
  • l’orientation de la personne atteinte pour un suivi médical ou psychosocial.

Cette intervention peut être facturée lorsqu’elle est faite en cabinet. Elle nécessite généralement plus d’une visite. Remplir et acheminer à la Direction de santé publique le formulaire de déclaration obligatoire lorsque requis par la Loi sur la santé publique est inclus dans l’intervention préventive.

Le médecin peut facturer l’intervention préventive relative aux ITSS autant à la première visite qu’au cours des visites subséquentes. Il peut la facturer seule ou à l’occasion d’un examen effectué auprès du patient. La durée de cette intervention est d’au moins quinze (15) minutes au-delà du temps consacré à l’examen s’il est indiqué. Au cours de la même visite, le médecin ne peut facturer la thérapie psychiatrique de
soutien.