Certaines des modifications, qui prendront effet le 24 mai 2018, auront un impact sur la pratique des médecins ayant des patients admissibles à l'assistance médicale.