Voir l'audition de la FMOQ le 14 février 2017. La FMOQ juge que le projet de loi n° 130 centralise, fait fi des structures en place, et prive les organisations de l'expertise des acteurs du réseau.